site de l'OFCE accueil blog

Archive pour la catégorie ‘Ofce – le Blog’

Faut-il sanctionner les excédents allemands ?

par Henri Sterdyniak

De la procédure pour déséquilibres macroéconomiques

Depuis 2012, la Commission européenne analyse chaque année les déséquilibres macroéconomiques en Europe : en novembre, un mécanisme d’alerte signale, pays par pays, les déséquilibres éventuels. Les pays qui présentent des déséquilibres sont alors soumis à une évaluation approfondie qui aboutit à des recommandations du Conseil européen, sur proposition de la Commission. Pour les pays de la zone euro, si les déséquilibres sont jugés excessifs, l’Etat membre est soumis à une Procédure de déséquilibres macroéconomiques (PDM) et doit présenter un plan de mesures correctives, qui doit être avalisé par le Conseil. suite…»

Who has the best playing field for tax competition: the United States or the European Union?

By Sarah Guillou

Two recent events demonstrate the differences in the American and European views on tax competition. First was the case of Boeing, which the European Union (EU) has brought before the World Trade Organization (WTO). The EU is challenging the tax incentives offered by the State of Washington to the American aircraft maker. Then there is the European Commission’s investigation of Luxembourg’s tax provisions that benefit Amazon, the Internet retailer. Boeing and Amazon both make massive use of tax competition. While this is widespread and accepted in the United States, it is being increasingly questioned in the EU, and even excluded by law if it is classified as illegal State aid. suite…»

Qui des Etats-Unis ou de l’Union européenne sera le meilleur terrain de jeu fiscal des entreprises ?

par Sarah Guillou

En matière de concurrence fiscale, deux événements récents démontrent les divergences de vues américaine et européenne. Il y a tout d’abord l’affaire Boeing, société contre laquelle l’Union européenne (UE) a entrepris une demande de consultation auprès de l’OMC. L’UE conteste les aides fiscales offertes par l’Etat de Washington au constructeur aéronautique américain. Puis, il y a l’enquête de la Commission européenne à l’égard du Luxembourg au sujet des dispositions fiscales dont bénéficient Amazon, le groupe de distribution sur Internet. Boeing et Amazon sont des acteurs intensifs de la concurrence fiscale. Alors que celle-ci est largement répandue et admise aux Etats-Unis, elle est de plus en remise en question dans l’UE, voire exclue de droit, si elle est qualifiée d’aide publique illégale. suite…»

Flexibility versus the new fiscal effort – the last word has not been spoken

By Raul Sampognaro

On 13 January, the Juncker Commission clarified its position on the flexibility that the Member States have in implementing the Stability and Growth Pact (SGP). The new reading of the SGP should result in reining in the fiscal consolidation required for certain countries[1]. Henceforth, the Commission can apply the “structural reform clause” to a country in the corrective arm of the Pact[2], whereas previously this was only possible for countries in the Pact’s preventive arm[3]. This clause will allow a Member State to deviate temporarily from its prior commitments and postpone them to a time when the fruits of reform would make adjustment easier. In order for the Commission to agree to activate the clause, certain conditions must be met: suite…»

Working in the United States: longer, harder, and …. on weekends!

By Elena Stancanelli, Paris School of Economics, CNRS and Research Associate at the OFCE[1]

Americans now work longer hours than Europeans. Daniel Hamermesh and Elena Stancanelli show in “Long Workweeks and Strange Hours” that the lengthening of the workweek in the United States has gone hand in hand with more work at night and on weekends.

The authors’ results are based on mining a unique set of data, the American Time Use Survey and a panel of European individuals that accurately measures employee working time (weekly, week-ends, at night) as well as a range of other activities (leisure, child care, domestic work, rest periods, etc.) using daily time diaries [2]. The individuals are interviewed about the entire day (24 hours) using ten-minute slots (144 ten-minute slots are filled in for each individual). These data are collected by the national statistical institutes for representative samples of the population, on an annual basis in the United States but much less frequently in Europe. For example, in France, the Emploi du temps(EDT) survey is collected by the INSEE statistics institute once every twelve years.[3] suite…»

The Greek Sisyphus and its public debt: towards an end to the ordeal?

By Céline Antonin

After its failure to elect a new President by a qualified majority vote, the Greek Parliament was dissolved, with early elections to be held on 25 January 2015. The radical left party Syriza is leading the opinion polls on the election, ahead of the « New Democracy » party of the outgoing Prime Minister, Anthony Samaras. While Syriza’s economic programme has met with enthusiasm from the population, it has aroused concern from the Troika of creditors (IMF, ECB and EU), particularly on three issues: the country’s potential withdrawal from the euro zone, the implementation of a fiscal stimulus, and a partial sovereign default. This last topic will be the main issue after the elections. suite…»

Le déficit commercial français est-il entièrement structurel ?

par Eric Heyer

Au cœur du débat qui oppose les tenants d’une insuffisance de l’offre à ceux d’une insuffisance de la demande pour expliquer le faible niveau d’activité en France depuis 4 ans, la question de la nature du déficit commercial français est centrale.

D’un côté, l’économie française connaît un grand nombre de symptômes caractéristiques d’une économie en situation d’insuffisance de demande : une forte désinflation, un chômage élevé, des entreprises déclarant de fortes capacités de production inutilisées principalement du fait d’une demande insuffisante, … Mais, d’un autre côté, l’existence d’un déficit persistant de la balance commerciale (graphique 1) jette un doute sur la compétitivité des entreprises françaises et sur leur capacité à satisfaire un supplément de demande, ce qui traduirait alors un problème d’offre.   suite…»

Rotation of voting on the ECB Governing Council: more than symbolic?

By Sandrine Levasseur

Lithuania’s adoption of the euro on 1 January brought the number of euro zone members to nineteen, the threshold at which the voting system in the European Central Bank (ECB) Governing Council has to be changed. While this change took place almost unnoticed in France, things were different in Germany and Ireland, where the introduction of the system of rotation in the voting that decides the euro zone’s monetary policy has raised concern and even opposition. Is this reaction justified? Here we propose some food for thought and reflection. suite…»

Du débat en économie

par Guillaume Allègre, @g_allegre

A Bernard Maris, qui a alimenté avec son talent et sa tolérance le débat économique.

Vous avez des raisons de ne pas aimer les économistes. C’est ce que nous expliquent Marion Fourcade, Etienne Ollion et Yann Algan dans une excellente étude, The Superiority of Economists, dont les conclusions principales sont reprises dans un billet : « Vous n’aimez pas les économistes ? Vous n’êtes pas les seuls ! ». L’étude concerne surtout les Etats-Unis mais peut aussi s’appliquer à l’Europe. Elle fait un portrait peu flatteur des économistes, notamment de son élite : ils sont dotés d’un fort sentiment de supériorité, isolés des autres sciences sociales, confortés par leur position dominante dans leur impérialisme économique. L’étude montre aussi que la discipline est très hiérarchisée (il existe des départements d’économie « prestigieux » et d’autres moins) et que le contrôle interne est très fort (notamment parce que la vision de ce qui constitue une recherche de qualité est beaucoup plus homogène que dans d’autres disciplines). Cela se répercute sur les publications et le recrutement des économistes : seuls ceux ayant souhaité et/ou ayant été capables de se conforter à ce modèle « élitiste » publieront dans les revues les mieux classées (les fameuses Top field), ce qui les conduira à être recrutés par les départements « prestigieux ». suite…»

L’introduction officielle de l’euro en Lituanie : cela ne change vraiment rien ?

Sandrine Levasseur

Le 1er janvier 2015, la Lituanie adoptera officiellement l’euro et deviendra ainsi le 19ème membre de la zone euro. Il s’agit bien d’une adoption officielle car, dans les faits, l’euro est déjà (très) présent en Lituanie. Par exemple, plus de 75 % des prêts aux entreprises et ménages lituaniens sont libellés en euros tandis que 25 % de leurs dépôts bancaires sont constitués d’euros. suite…»


nos partenaires

Alternatives Economiques

 Le cercle Les Echos

L' Express

Le Monde

Les Sciences Po