Dette de l’assurance chômage : quel est le problème ?

Bruno Coquet


La dette de l’assurance chômage atteindra 25,9 Md€ à la fin de 2015 et, sous la pression d’un chômage élevé, elle va continuer de s’accroître jusqu’à atteindre 35,1 Md€ en 2018 (Unedic, 2015b). Ce niveau inédit d’endettement représentera près de 1,5 % du PIB et 100 % des recettes annuelles de cotisations...


 


 

Secteur public : l’assurance chômage qui n’existe pas

Bruno Coquet


Une assurance chômage ne peut pas être optimale sans être à la fois obligatoire et universelle1. Les difficultés chroniques de l’Unedic, qui ont engendré une dette de 1,2 % du PIB fin 2015, invitent à s’interroger sur les raisons pour lesquelles, en France, l’assurance chômage ne possède aucune de ces deux caractéristiques, et à mesurer les conséquences de ce choix.


 


 

L’assurance chômage doit-elle financer le Service public de l’emploi ?

Bruno Coquet


Parmi les dépenses de l’Unedic il en est une qui fait peu débat mais mérite réflexion : les contributions versées au Service public de l’emploi. En effet, si la structure et le rôle de cette institution ont profondément évolué au cours des deux dernières décennies, il en va de même des ressources qui la financent...


 


 

Caractéristiques et dynamique de l’équilibre de stagnation séculaire

Gilles Le Garrec et Vincent Touzé


La crise économique et financière de 2008 a provoqué une sévère récession qui se caractérise par une reprise anormalement lente (Summers, 2013 et 2014 ; Rawdanowicz et al., 2015). Les interrogations sur les causes de cette reprise insuffisante sont de deux natures. D’abord, la croissance potentielle aurait été affaiblie, traduisant une insuffisance de l’offre.


 


 

Le rêve américain (enfin) démontré ?

Maxime Parodi


Dans un court article sorti récemment, Thomas Hirschl et Mark Rank (2015) nous livrent quelques chiffres très étonnants sur la société américaine — chiffres qui, pris au sérieux, amèneraient à nettement relativiser les inégalités de revenus aux États-Unis. En effet, leur étude laisse entendre que la société américaine est beaucoup plus fluide qu’on ne le croit. Les Américains vivraient certes dans une société très inégalitaire mais, au cours de leur vie, la plupart des Américains feraient l’expérience de la richesse...


 


 

Copyright © 2015 - All Rights Reserved - OFCE 10 Place de Catalogne 75014  Paris

+33(1)44 18 54 00