Heurs et malheurs du système universel de retraite

par André Masson (CNRS, PSE, EHESS, Chaire TDTE) et Vincent Touzé

L’année 2020 aurait dû voir naître un système universel de retraite (SUR) à la suite de l’adoption des projets de loi par l’Assemblée nationale le 5 mars 2020.

Le nouveau système prévu est universel, ce qui signifie qu’il a pour vocation de remplacer les 42 régimes actuels de retraite. Le principe de la répartition est préservé : les cotisations prélevées sur les revenus des travailleurs financent les pensions des retraités. Le système prévoit un socle contributif de pension à points (chaque euro cotisé ouvre les mêmes droits) et un socle solidaire avec une garantie d’une pension minimum fixée à 85 % du SMIC net pour une carrière complète.

Lire la suite de « Heurs et malheurs du système universel de retraite »
Share Button