site de l'OFCE accueil blog

Articles avec le tag ‘Jérôme Creel’

The Cypri-hot case!

By Jérôme Creel

In advance of a more in-depth study of the crisis in Cyprus and its impact on the euro zone, here are a few thoughts on the draft agreement reached last Monday morning, 25 March, between the Cypriot Presidency and some of the donors. suite…»

Le cas « chypri-hot » !

par Jérôme Creel

Avant une étude plus approfondie de la crise chypriote, et de ses conséquences sur la zone euro, voici quelques réflexions sur le projet d’accord intervenu ce matin entre la Présidence chypriote et certains bailleurs de fonds.

Ce projet prévoit la faillite d’une banque privée, la Laiki, et la mise à disposition de ses dépôts sécurisés (en deçà de 100 000 euros) auprès d’une autre banque privée, la Bank of Cyprus afin de participer à sa recapitalisation. Dans cette banque, les dépôts au-delà de 100 000 euros seront gelés et convertis en actions. In fine, la Bank of Cyprus devrait pouvoir atteindre un ratio de fonds propres de 9%, conformément à la législation bancaire appliquée dans l’UE. En échange de ces dispositions, auxquelles s’ajoutent des augmentations des taxes sur les revenus du capital et sur les bénéfices des entreprises, les institutions européennes verseront 10 milliards d’euros à Chypre. Les dépôts bancaires garantis selon les règles en vigueur dans l’UE vont le rester, en même temps que la hausse des taxes sur les revenus du capital va réduire la rémunération excessivement attractive des dépôts chypriotes au regard de la moyenne européenne. suite

Repeat

By Jérôme Creel

In a beautiful book for children, every two pages Claude Ponti drew two chicks, one of which says to the other: « Pete and Repeat are in a boat. Pete falls overboard. Who is left? » Then the other chick says, « Repeat », and off we go again. At the end of the book, the second chick, its eyes bulging, screams: « Repeat! » And it never stops. It’s a bit like these analyses of economic growth and fiscal contractions where almost every month it is rediscovered that the ongoing fiscal contractions are reducing economic growth or that underestimating the real impact of fiscal policy is leading to forecast errors. suite…»

Répéter

par Jérôme Creel

Dans un très bel ouvrage pour enfants, Claude Ponti dessinait, toutes les deux pages, deux poussins dont l’un disait à l’autre : « Pète et Répète sont dans un bateau. Pète tombe à l’eau. Qui reste-t-il ? » ; alors l’autre poussin de répondre : « Répète », et c’était reparti pour un tour. En fin d’ouvrage, le second poussin, les yeux exorbités, hurlait : « Répète ! » et cela n’en finissait pas. Un peu comme ces analyses sur la croissance économique et les contractions budgétaires où l’on redécouvre presque chaque mois que les contractions budgétaires réduisent la croissance économique ou que la sous-estimation des effets réels de la politique budgétaire engendre des erreurs de prévision. suite…»

Could France have a different fiscal policy?

By Jérôme Creel

Shouldn’t the economic crisis that is gripping the euro zone, including France, lead to calling into question the approach being taken by fiscal policy? In light of the unprecedented broad consensus among economists about the impact of fiscal policy on the real economy, it is clear that the austerity measures being adopted by France are a mistake. Moreover, invoking European constraints is not a good enough argument to exclude a much more gradual process of putting the public purse in order (also see the iAGS project). suite…»

Une autre politique budgétaire est-elle possible pour la France ?

par Jérôme Creel

La crise économique que traverse la zone euro, et donc la France, ne devrait-elle pas remettre en cause l’orientation de la politique budgétaire ? Dans une situation historique de consensus large entre les économistes à propos des effets sur l’économie réelle de la politique budgétaire, il est indéniable que le choix de l’austérité budgétaire en France est une erreur. En outre, l’argument des contraintes européennes pesant sur la politique budgétaire française n’est pas suffisant pour exclure un assainissement bien plus progressif des finances publiques (voir aussi le projet iAGS). suite…»

iAGS, un rapport annuel indépendant

par Christophe Blot, Jérôme Creel et Xavier Timbeau

L’austérité budgétaire dans la zone euro est un échec retentissant. Après deux années successives de restrictions budgétaires, la zone euro se prépare à engager, en 2013, une nouvelle phase d’austérité. Sur la base d’un travail collectif ayant abouti à la publication du premier rapport iAGS 2013, les instituts économiques ECLM au Danemark, IMK en Allemagne et l’OFCE montrent que cette stratégie mène à une situation dramatique : la zone euro sera en récession en 2013, comme en 2012, et le chômage va continuer d’augmenter, pour atteindre près de 27 millions d’Européens résidant dans la zone euro à la fin 2013. suite…»

Friends of acronyms, here comes the OMT

By Jérôme Creel and Xavier Timbeau

We had the OMD with its Orchestral Manœuvres in the Dark, and now the OMT with its Orchestral Manœuvres in the [liquidity] Trap, or more precisely, “Outright Monetary Transactions”, which is undoubtedly clearer. The OMT is a potentially effective mechanism that gives the European Central Bank (ECB) the means to intervene massively in the euro zone debt crisis so as to limit the differences between interest rates on euro zone government bonds. The possibility that a country that comes into conflict with its peers might leave the euro zone still exists, but if there is a common desire to preserve the euro then the ECB can intervene and play a role comparable to that of the central banks of other major states. Opening this door towards an escape route from the euro zone’s sovereign debt crisis has given rise to great hope. Nevertheless, certain elements, such as conditionality, could quickly pose problems. suite…»

Amis des acronymes, voici venu l’OMT

par Jérôme Creel et Xavier Timbeau

Il y avait eu OMD, et son Orchestral Manœuvre in the Dark, nous voici maintenant avec Orchestral Manœuvre in the [liquidity] Trap, ou, plus précisément « Outright Monetary Transactions » ce qui, sans conteste, est plus clair. L’OMT est un dispositif potentiellement efficace qui donne à la BCE le moyen d’intervenir massivement sur la crise des dettes dans la zone euro pour limiter les écarts de taux d’intérêt sur les obligations publiques dans la zone euro. La possibilité d’une sortie de la zone euro d’un pays qui serait en opposition avec ses pairs est toujours possible, mais dans le cas où la volonté de préserver l’euro est partagée, la BCE peut intervenir et jouer un rôle comparable aux banques centrales des autres grands Etats. Beaucoup d’espoirs sont donc autorisés par cette porte ouverte vers une sortie de la crise des dettes souveraines en zone euro. Pour autant, certains éléments, comme la conditionnalité, pourraient vite poser problème. suite…»

European Council: wait and sink?

By Jérôme Creel, Paul Hubert and Francesco Saraceno

The European Council meeting being held at the end of the week should have been spent, according to the wishes of the French authorities, on renegotiating the European Fiscal Compact adopted on 2 March 2012. However, renegotiation has not been on the agenda. Alas, the Fiscal Compact does need to be re-opened for debate: it should be denounced for being poorly drafted, and its overly restrictive character needs to be reviewed; ultimately, the text should be amended. The focus of the debate on the structural deficit rule, which is unfairly described as the “golden rule”, is wide of the mark in so far as it is the rule on the reduction of public debt that is the more restrictive of the two rules included in the Fiscal Compact. This is the rule that demands to be discussed, and urgently, in order to avoid sinking deeper into a contagion of austerity plans that are doomed in advance… suite…»


nos partenaires

Alternatives Economiques

 Le cercle Les Echos

L' Express

Le Monde

Les Sciences Po