Japan’s reconstruction: constrained by the deterioration in public finances

By Bruno Ducoudré

Following the earthquake that hit Japan in March 2011, the government estimated the cost of the loss at 16.9 trillion yen (3.6 points of GDP). The response in terms of the structural deficit needed to deal with this exogenous shock conflicts with the government’s desire to implement an austerity policy to reduce the deficit. The additional financing requirements are thus coming at the worst possible time, amidst the economic crisis that began in 2008, which has been accompanied by a sharp deterioration in public finances due to the need to prop up the economy. Lire la suite de « Japan’s reconstruction: constrained by the deterioration in public finances »

Share Button

La reconstruction japonaise contrainte par la situation dégradée des finances publiques

par Bruno Ducoudré

A la suite du tremblement de terre qui a frappé le Japon en mars 2011, le gouvernement a évalué le coût du sinistre à 16,9 trillions de yens (3,6 points de PIB). Ce choc exogène nécessite en réponse un déficit structurel qui entre en contradiction avec la volonté du gouvernement de mettre en œuvre une politique d’austérité budgétaire afin de réduire ce déficit. Ces besoins de financement additionnels arrivent donc au plus mauvais moment, en pleine crise économique, débutée en 2008, qui s’est accompagnée d’une forte dégradation de la situation des finances publiques rendue nécessaire pour soutenir l’activité. Lire la suite de « La reconstruction japonaise contrainte par la situation dégradée des finances publiques »

Share Button