Comment le baril de pétrole peut-il valoir -37 dollars ?

par Paul Hubert

Dans la journée du lundi 20 avril, le prix du pétrole a affiché un prix de -37,63 dollars le baril avant de clôturer autour de 1 dollar le baril. Dit autrement, l’acheteur d’un tel contrat reçoit 159 litres de pétrole et 37 dollars. Comment expliquer un tel phénomène ? Rappelons d’abord qu’il s’agit du prix d’un contrat à terme pour livraison en mai 2020, c’est-à-dire que l’acheteur n’acquiert pas immédiatement le baril de pétrole mais s’engage à le recevoir à l’échéance du contrat. Le prix négatif s’explique par le fait que ce baril de pétrole est livré à Cushing, Oklahoma, que les capacités de stockage y sont aujourd’hui saturées, et donc que l’acheteur devra payer ce stockage plus cher ou la réexpédition vers une autre destination. Par ailleurs, le phénomène a été amplifié par l’évolution de trackers indiciels (ETF) qui ont pour vocation de retracer les évolutions du prix du pétrole pour permettre de spéculer sur ses variations.

Lire la suite de « Comment le baril de pétrole peut-il valoir -37 dollars ? »
Share Button