iAGS

 

REPAIR THE ROOF WHEN THE SUN IS SHINING

The European economy is now on a quite robust growth path, with unemployment decreasing. With the improvement of the economic scenario, the policy-mix will need to be normalized. But, this normalization must be gradual and iAGS recommends the pursuit of ECB’s unconventional monetary policies. The euro area has moved into a large trade surplus, which may not be sustainable. The imbalance is clearly concentrated in surplus countries. Nominal convergence remains an important issue that should be addressed by appropriate policies, beginning with surplus countries. The improvement of the overall employment numbers has not been extended to all countries and all social groups and are not followed by improvements in terms of income equality and poverty reduction. The decline in unemployment has not yet translated into a parallel decline in the indicators of income inequality. If economic growth and job creation will not spontaneously reduce inequalities and poverty, a comprehensive strategy, including reforms in labour markets, taxation and social insurance is needed to improve social well-being. Gender equality objective requires to integrate different dimensions of European policies and focus on all the dimensions of employment: female employment rate, working time and hourly wage. The governance of economic policies in the euro area is certainly far from optimal. Serious structural problems remain, only partly concealed by the cyclical recovery. The iAGS recommends the adoption of a Eurozone budget under the responsibility of a Minister of Finance for the Eurozone. The primary objective of the budget would be to fund European public goods. and modifications in their implementation. Achieving policy coordination and upward convergence is desirable but not an easy task. If agreement cannot be reached on ambitious risk sharing mechanisms, an intensification of softer forms of coordination may be the only way forward.

accéder au rapport >>

 

Le projet iAGS - independent Annual Growth Survey - réunit un groupe d'économistes reconnus au niveau international afin de proposer une alternative indépendante à l'Annual Growth Survey (AGS), publié par la Commission européenne. Le rapport iAGS est publié en même temps que l'iAGS (Annual Growth Survey) de la Commission européenne, au début du semestre européen.

iAGS cherche à nourrir et éclairer le débat public sur la stratégie économique de l'Europe. Soutenabilité de la dette publique, ajustement budgétaire et stratégies de sortie de crise seront les préoccupations fondamentales des prochaines années. Ces questions sont complexes et ne peuvent pas être traitées avec une approche rigide. Une analyse ouverte et approfondie des hypothèses, une observation empirique, une étude des options et des conséquences prévisibles des politiques envisagées sont nécessaires.

Le projet iAGS met en lumière des sujets souvent négligés, et cependant essentiels, tels que le rôle de la politique monétaire dans le policy mix, les conséquences sociales de la crise, l'importance de l'investissement public ou des politiques environnementales. Le projet s'attaque aux finances publiques, au chômage, à la dette publique, et propose des stratégies alternatives qui peuvent ramener l'économie à une croissance équilibrée, tout en maintenant la stabilité des prix et le plein emploi et en préservant le progrès social.

Dans un environnement ébranlé par la crise financière de 2007, les auteurs de ce rapport croient fermement à la nécessité d'une analyse intellectuelle indépendante, pragmatique et transparente des faits et des des politiques qui sous-tendent le progrès économique et social européen, maintenant et dans le futur.

 

Objectifs

Evaluation du policy mix des pays interdépendants de l'UEM :

  • utiliser un modèle suffisamment souple pour analyser divers scénarios de policy mix et analyser les perspectives de moyen terme essentielles pour la compréhension de la soutenabilité de la dette publique ;

  • évaluer le policy mix de la zone euro et de l'UE, en tenant compte des interdépendances entre les pays membres de l'UE et le reste du monde;

  • prendre en compte également les interdépendances par les taux d’intérêts et les déséquilibres de balance courante.

Prévisions à court terme pour les pays de l'UEM:

  • fournir une description et une analyse en profondeur des situations sociales et macro-économiques actuelles des pays;

  • analyser les déséquilibres macroéconomiques au sein de la zone euro; en particulier la question de la concurrence et des mouvements de capitaux;

  • proposer des prévisions économiques pour l'année en cours et la suivante.

Évaluation du policy-mix agrégé de l'UE et de la zone euro :

  • prendre en compte une définition plus large de la politique économique qui englobe la politique monétaire ainsi que les des politiques budgétaires et fiscales traditionnelles;

  • tenir compte de l'interaction entre les positions politiques différentes des États membres et de la BCE.

Évaluation de l'AGS:

  • évaluer de la pertinence de la politique AGS et de ses recommandations de réformes structurelles en s'appuyant sur ses propres analyses.

Partenaires

L'OFCE dirige le projet en association avec avec l’AK Wien (Autriche), l'IMK (Allemagne) et l'ECLM (Danemark). Le projet est ouvert et tous les documents seront accessibles sous une licence Creative Commons. Un Conseil scientifique composé des instituts impliqués dans le projet, ainsi que de scientifiques indépendants de renommée internationale, évaluera les travaux, l'organisation du projet et établira le programme de recherche.

 

Financial support from the S&D Group of the European Parliament within the context of their Progressive Economy Initiative is gratefully acknowledged.

Copyright © 2015 - All Rights Reserved - OFCE 10 Place de Catalogne 75014  Paris

+33(1)44 18 54 00