RECHERCHE | iASES (ex iAGS)

 

iASES (ex iAGS)
THE IMPERATIVE OF SUSTAINABILITY ECONOMIC, SOCIAL, ENVIRONMENTAL

Growth in the European economy is holding up but the general outlook is less bright than in recent years. The anticipated slowdown largely results from the gradual attenuation of the post-Great Recession recovery momentum and the convergence of growth rates towards a lower potential growth path. The slowdown of growth coincides with a revival of political turmoil -Brexit, Italy’s public finances, the trade war and turbulences in some emerging countries-. The upturn will come to an end at some point, and the euro area is not yet prepared for that, as imbalances persist and the institutional framework remains incomplete. The euro area has moved into a large trade surplus, which may not be sustainable. Nominal convergence remains an important issue that should be addressed by appropriate policies, beginning with surplus countries. Moreover, the incomplete adoption of a Banking Union may be insufficient to ensure banking stability. The ECB could have to come to the rescue with extended unconventional policies, complemented with automatic stabilisation measures working across borders within EMU.

 

The social situation has improved in the EU - on average, the unemployment rates across European countries are back at their pre-crisis levels- but differences across countries and sections of the population are huge. Policy makers need to be aware of possible trade-offs and synergies between economic, social and environmental goals in general and the Sustainable Development Goals (SDGs) in particular. In line with the SDGs and intended goals of the European Pillar of Social rights iASES aims at promoting policies - expanding social investments, pro-active industrial policies, reducing working time, increasing collective bargaining- that address these goals and overcome the direct and indirect negative consequences of unemployment.

 

Climate change is arguably the most serious challenge that we collectively face. Computing carbon budgets can be useful to warn policy-makers about the effort to be delivered in order to put society on the road to environmental sustainability. iASES evaluates the "climate debt" which is the amount of money that will have to be invested or paid by countries for them not to exceed their carbon budget, leading to three key policy insights. First, there are few years left for major European countries before exhausting their carbon budget under the +2°C target. Secondly, the carbon debt should be considered as one of the major issues of the decades to come since in the baseline scenario it represents about 50% of the EU GDP to stay below +2°C. Thirdly, the results of the estimation of this carbon debt are subject to numerous moral, ethical and technical assumptions that should motivate further and urgent investigations on this subject, critical to climate change mitigation, from both state bodies and independent research institutes.

accéder au rapport >>

iASES (ancien iAGS) - independent Annual Sustainable Economy  Survey - réunit un groupe d'économistes reconnus au niveau international afin de proposer une alternative indépendante à l'Annual Growth Survey (AGS), publié par la Commission européenne. Le rapport iASES est publié en même temps que l'AGS (Annual Growth Survey) de la Commission européenne, au début du semestre européen.

Le projet initial est né il y a sept ans et était appelé iAGS. Au sein de notre équipe, nous avons décidé d'accorder plus d'importance au Programme de développement durable à l'horizon 2030 (adopté en septembre 2015), qui définit 17 objectifs de développement durable (ODD). Les objectifs sont très variés: bien-être, pauvreté, santé, éducation, égalité des sexes, travail décent et croissance économique, réduction des inégalités, industrie, innovation et infrastructures des villes inclusives, eau et énergie propres, biodiversité, changements climatiques, paix, justice et institutions fortes.

 

iASES a pour objectif de nourrir et d’informer le débat public sur la durabilité économique, sociale et environnementale en Europe. Ces problèmes sont complexes et ne peuvent être résolus par une expertise standard ou universelle. Au lieu de cela, une analyse ouverte et approfondie des hypothèses, des preuves empiriques, des options et des conséquences prévisibles des politiques possibles est nécessaire.

 

IASES met en exergue des sujets souvent négligés mais cruciaux pour apporter des solutions permettant de faire évoluer l'économie vers une croissance économique durable tout en maintenant la stabilité des prix et le plein emploi et en préservant le progrès social. Le projet s'attaque aux finances publiques, au chômage, à la dette publique et propose des solutions alternatives et des stratégies plus efficaces. Pour commencer, nous nous appuyons sur notre polygone magique de politique économique axée sur le bien-être (voir ci-dessous).

 

Après la crise financière de 2007, notre environnement ayant été bouleversé par des inégalités croissantes, des troubles sociaux et politiques, les responsables du projet croient fermement en la nécessité d’une analyse indépendante, intellectuelle, pragmatique et fondamentalement transparente des faits et des politiques qui régissent la politique économique européenne et les progrès environnementaux et sociaux actuels et futurs.

 

 

Objectifs

Evaluation du policy mix des pays interdépendants de l'UEM :

  • utiliser un modèle suffisamment souple pour analyser divers scénarios de policy mix et différentes hypothèses;

  • évaluer le policy mix de la zone euro et de l'UE, en tenant compte des interdépendances entre les pays membres de l'UE et le reste du monde.

Prévisions à court terme pour les pays de l'UEM:

  • fournir une description et une analyse en profondeur des situations environnementales, macro-économiques et  sociales actuelles des pays;

  • analyser les déséquilibres macroéconomiques au sein de la zone euro; en particulier la question de la concurrence et des mouvements de capitaux;

  • proposer des prévisions économiques pour l'année en cours et la suivante.

Évaluation du policy-mix de l'UE:

  • prendre en compte une définition plus large de la politique économique qui englobe la politique monétaire ainsi que les des politiques budgétaires et fiscales traditionnelles;

  • tenir compte de l'interaction entre les positions politiques différentes des États membres et de la BCE.

Évaluation de l'AGS:

  • iASES fournit des analyses approfondies sur la zone euro et les principaux pays de l'UE. La politique budgétaire, la politique monétaire, les politiques du marché du travail, les politiques sociales et les politiques environnementales sont essentielles aux perspectives économiques de l'UE et détermineront les avancées institutionnelles à venir.

iASES fournit une analyse approfondie de la zone euro et des principaux pays de l'UE. La politique budgétaire, la politique monétaire, les politiques du marché du travail, les politiques sociales et les politiques environnementales sont essentielles aux perspectives économiques de l'UE et détermineront les avancées institutionnelles à venir.

 

Partenaires

L' OFCE dirige le projet en association avec l'AK (Autriche), l'IMK (Allemagne) et l'ECLM (Danemark). Le projet est ouvert et tous les documents seront accessibles sous une licence Creative Commons.

 

Un conseil scientifique, représentant les instituts participant au projet ainsi que des scientifiques indépendants de renommée internationale, évaluera les travaux, l'organisation du projet et conseillera l'équipe iASES sur le programme de recherche.

 

 

Copyright © 2015 - All Rights Reserved - OFCE 10 Place de Catalogne 75014  Paris

+33(1)44 18 54 07   

Mentions légales